Augmentation mammaire par implants en Turquie

Intervention très demandée par les femmes de tout âge, l’augmentation mammaire par implants est une chirurgie esthétique qui consiste à insérer des prothèses sous les seins, afin d’en améliorer la forme et le volume. Elle s’adresse aux femmes qui ont des seins naturellement petits, ainsi qu’à celles dont la poitrine a perdu du volume avec l’âge ou après une grossesse et ne disposent pas d'assez de graisse pour faire un lipofilling mammaire. Les implants mammaires sont constitués d’une coque en silicone, et remplis de sérum physiologique ou de gel siliconé cohésif.

Tarifs MedEspoir

Combien coûte une augmentation mammaire en Turquie ?

Le prix de l’augmentation mammaire par implants en Turquie est très avantageux par rapport aux tarifs pratiqués en Europe.
Il s’agit d’un pack tout-compris qui inclut les frais de l’intervention et de l’hospitalisation, les honoraires de l’équipe médicales, ou encore l’hébergement dans un hôtel à Bursa, Izmir ou Istanbul pendant la durée de la convalescence.
Pour savoir combien coute une augmentation mammaire Turquie prix, faites une demande de devis gratuite.

Obtenez un devis gratuit ou prenez rendez-vous.

guide patients

Quels sont les types d’implants les plus utilisés en Turquie ?

Implants mammaires ronds

Les prothèses mammaires rondes donnent plus de volume à la partie supérieure du sein. De ce fait, elles constituent le meilleur choix pour remplir le haut du sein, qui se vide suite à l'allaitement ou à la perte de poids. En outre, les implants ronds peuvent être insérés par n'importe quel emplacement d'incision, et n’entrainent aucune déformation du sein en cas de rotation.

Implants mammaires anatomiques

Ayant la forme d’une poire ou d’une goutte d’eau, les implants anatomiques donnent plus de volume à la moitié inférieure du sein. Ce type de prothèse mammaire procure au sein une forme harmonieuse et un déroulé très naturel.
Néanmoins, l’incision dans le sillon sous-mammaire est le seul moyen d’insérer un implant anatomique. De même, la rotation accidentelle de cette prothèse dans la loge mammaire peut entrainer une déformation inesthétique du sein.

Comment se préparer pour l’augmentation mammaire ?

Lors de votre consultation, le chirurgien vous aide à choisir les implants mammaires qui correspondent le mieux à vos besoins et à votre morphologie. Ainsi, il devra évaluer l’épaisseur de la peau au niveau des seins, et prendra des mensurations du torse et de la poitrine.
La patiente peut essayer dans son soutien-gorge plusieurs prothèses de forme, de taille et de profil (degré de projection) différents. Ceci l’aidera à visualiser le résultat final et à mieux appréhender le degré de correction à apporter.

Chirurgie Esthétique

Comment se déroule la chirurgie des seins par prothèses ?

La chirurgie d’augmentation mammaire en Turquie dure entre 1h et 2h et se déroule sous anesthésie générale. La mise en place de l’implant se fait à travers l’une des incisions suivantes :

  • L’incision infra-mammaire : située dans le pli naturel du sein, elle laisse une cicatrice dans le sillon sous-mammaire. Cette voie d’abord est la plus courante, car elle permet une excellente visualisation de la loge d’implantation. De plus, elle permet d’insérer l'implant quelle que soit sa taille ou sa forme.
  • L’incision péri-aréolaire : plus discrète, car située au ras de l’aréole, cette petite incision limite la taille des implants en silicone qui peuvent être insérés. Comme ils sont gonflés après l’opération, les implants salins peuvent être insérés sans difficulté par voie péri-aréolaire.
  • L’incision trans-axillaire : située au niveau de l’aisselle, cette incision est idéale pour celles qui ne veulent pas de cicatrice sous le sein ou autour de l’aréole. Toutefois, le risque d’infection et de résultat inesthétique est plus élevé.

Après avoir effectué l‘incision, le chirurgien crée la loge qui va accueillir l’implant mammaire. Celui-ci peut être inséré sous la glande mammaire, ou sous le muscle pectoral.
Une fois mise en place, la prothèse est centrée sous le mamelon. Enfin, les incisions sont fermées par des points de suture, tandis qu’un pansement de gaze est appliqué sur les seins pour une meilleure cicatrisation.

Consultation en ligne

Consultation en ligne et rapide

Laissez vos coordonnées (nom, adresse mail et numéro de téléphone) pour recevoir l’appel de nos conseillères qui répondront à vos interrogations et vous délivreront un devis gratuit.

Applez-Nous dès maintenant au +33 (0)1 84 800 400 ou sur Whatsapp : +216 24 737 737

Planifiez Consultation et recevez votre Devis Gratuit

guide patients

Les suites opératoires

Quelles sont les suites opératoires de l’opération des seins en Turquie ?

Des tubes de drainage peuvent être utilisés pendant plusieurs jours après l'opération. En général, l’insertion de la prothèse sous le muscle est plus douloureuse, mais la prise des antalgiques prescrits permet de réduire l’inconfort. Les ecchymoses et le gonflement sont marqués pendant les 4 premiers jours, et s’atténuent progressivement au fil des semaines.
À moins qu’il s’agisse d’un travail physiquement exigeant, la patiente est en mesure de reprendre le travail au bout de 10 à 14 jours. En outre, elle devra porter un soutien-gorge de contention pendant plusieurs semaines.
Pendant la convalescence suivant la chirurgie d’agrandissement de la poitrine, le chirurgien donnera ses recommandations en vue d’accélérer le rétablissement et d’éviter au mieux les complications postopératoires.

Résultat de la chirurgie

Quel est le résultat de la chirurgie d’augmentation de la poitrine ?

Un premier aperçu du résultat de l’augmentation mammaire par implants est visible immédiatement après le retrait des pansements postopératoires. Toutefois, il faut attendre 3 à 6 mois pour apprécier le résultat final, le temps que l’œdème se résorbe entièrement et que les seins s’assouplissent.
Ans certains cas, le sein peut se durcir au bout de quelques mois, à cause de la formation d’une coque fibreuse autour de l’implant. Pour y remédier, il est possible de recourir à une intervention simple ou de procéder à un changement de prothèses mammaires.
Par ailleurs, le risque que les implants mammaires puissent interférer avec l’allaitement est très faible, surtout si la prothèse n’est pas trop grande, et qu’elle est placée sous le muscle pectoral.

Témoignage de sarrah : liposuccion complète + lipofilling

Voir plus vidéos